Isolation phonique fenêtre - Les Menuiseries Françaises

Bruits de moteurs, discussions sous vos fenêtres ou alarmes stridentes qui viennent interrompre votre quotidien… Les nuisances sonores ne manquent pas à votre domicile et vous souhaitez enfin vous sentir au calme chez vous ? Profiter d’un lieu de vie confortable et d’un logement bien isolé du bruit ? On vous dévoile toutes nos astuces pour bénéficier d’une isolation phonique optimale grâce à vos fenêtres !

 

Comment lutter contre le bruit extérieur ?

Les nuisances sonores sont rarement les bienvenues à l’intérieur des logements. Et pour cause ! Le bruit extérieur est un fléau qui impacte à la fois le confort de vie mais aussi la santé. Générateur de stress, de troubles du sommeil, de maladies cardio-vasculaires et bien d’autres préjudices, il provient de multiples sources : voisinage, avions, circulation automobile…

Ces bruits peuvent se répandre à l’intérieur du logement à cause d’ouvertures vieillissantes qui laissent passer les nuisances mais aussi de vitrages inadaptés au milieu environnant. Lors de la construction ou la rénovation des logements, la protection de l’habitat contre ces bruyants intrus est donc l’un des objectifs majeurs !

Le bruit extérieur n’est en effet pas une fatalité. Afin de réduire les nuisances sonores, il existe de nombreuses solutions : portes d’entrée conçues avec un isolant phonique, blocs-portes intérieurs acoustiques… Sans oublier bien sûr les fenêtres ! Car faire le bon choix de fenêtres est primordial pour réduire les bruits provenant de l’extérieur et bénéficier d’un intérieur reposant.

Isolation phonique fenêtre - Les Menuiseries Françaises

Quelle isolation phonique pour mes fenêtres ?

Pour offrir une isolation acoustique optimale, la fenêtre doit bénéficier d’un bon coefficient d’affaiblissement acoustique. Ce coefficient d’affaiblissement acoustique s’exprime en [dB] et permet de caractériser la capacité d’une menuiserie à atténuer le bruit extérieur. Plus la menuiserie isole du bruit, plus le coefficient est élevé.

La spécificité du vitrage

Une bonne isolation phonique du vitrage repose sur trois éléments :

  • Un verre extérieur et un verre intérieur d’épaisseurs différentes. Le vitrage acoustique est doté d’un double vitrage asymétrique, c’est-à-dire d’un verre plus épais que l’autre, qui va absorber les ondes sonores.
  • Des plaques de verre épaisses. Elles jouent un rôle primordial. En effet, lorsque l’épaisseur est élevée, la réduction de bruit est efficace.
  • Un intercalaire du vitrage isolant épais. Car la matière des films intercalaires agit comme un amortisseur contre le bruit.

Fenêtre isolation phonique vitrage - Les Menuiseries Françaises

A noter que le vitrage acoustique le plus commun est le format de type 10/14/4. Il est composé d’un verre de 10 mm, d’un intercalaire de 14 mm avec gaz argon et d’un verre intérieur de 4 mm. Ce vitrage permet d’obtenir de très bons résultats en matière d’isolation phonique sans dégrader la performance thermique.

On peut également choisir d’ajouter un verre feuilleté afin de renforcer la sécurité avec un vitrage silence 44.2SIL/16/4. Ou encore choisir un vitrage silence 22.1SIL/14/10 ou 22.1SIL/14/64.2, moins courant mais permettant à la fois de bonnes performances acoustiques et thermiques.

 

Adapter le vitrage à son environnement

  • Toutes les menuiseries de votre logement ne nécessitent pas forcément le même traitement ! Nous vous conseillons d’adapter le choix de votre vitrage à votre environnement extérieur.
    Entre votre fenêtre côté jardin et celle côté rue, il n’est par exemple pas nécessaire de choisir le même vitrage. De la même manière, optez pour la réduction du bruit uniquement dans les pièces de vie utiles, comme les chambres ou le salon. Choisir un double vitrage classique avec deux verres de 4 mm peut suffire dans un environnement peu bruyant. Mais si vous recherchez une isolation phonique optimale, une fenêtre équipée d’un vitrage acoustique (verre asymétrique) sera à privilégier.
    Enfin, si vous habitez à proximité d’un aéroport, il est important de noter que les pouvoirs publics ont édité les plans d’exposition au bruit (PEB) des aéroports français. Vous pouvez ainsi prendre connaissance de l’exposition au bruit de votre façade, pour choisir vos menuiseries en conséquence !
Circulation routière - Les Menuiseries Françaises Isolation phonique des fenêtre : bruit tondeuse - Les Menuiseries Françaises Isolation phonique des fenêtre : bruit d'avion - Les Menuiseries Françaises

 

Choisir une fenêtre de qualité, bien posée !

  • Comme le bruit se propage à travers l’air, il est nécessaire que la fenêtre bénéficie d’une bonne étanchéité à l’air. Pensez donc à contrôler le classement AEV de la menuiserie : A pour la perméabilité à l’air, E pour l’étanchéité à l’eau et V pour la résistance au vent.
  • La qualité de la pose garantit l’étanchéité parfaite entre le mur et la menuiserie de la fenêtre. Si la pose n’est pas de bonne qualité, l’isolation phonique et thermique ne seront pas au rendez-vous. Pour un confort intérieur optimal, mieux vaut donc bien poser ses fenêtres !
  • Et le choix du matériau ? Bonne nouvelle, vous allez pouvoir laisser parler vos goûts et vos envies ! En matière d’isolation phonique, le matériau que vous choisissez importe peu. En effet, grâce aux évolutions technologiques, la fenêtre bois, PVC ou aluminium, vous garantit de très belles performances.

 

Comment mesure-t-on la performance acoustique d’une fenêtre ?

Qu’est-ce que le bruit ?

La force ou la faiblesse d’un bruit est indiqué par son niveau sonore. Il se mesure en décibel (dB), sur une échelle variant de 0 dB à 140 dB.

Dans votre vie quotidienne, vous rencontrez de nombreux bruits aux niveaux sonores très différents :

Echelle du bruit - Les Menuiseries Françaises

 

L’indice d’affaiblissement acoustique Rw

La performance acoustique d’une fenêtre se détermine en laboratoire, grâce à une chambre d’émission, où l’on confronte la menuiserie à un bruit déployé sur toutes les fréquences, avec des intensités différentes. On mesure alors ce qui a traversé la fenêtre dans la chambre de réception. Ces données permettent d’obtenir l’indice d’affaiblissement d’une fenêtre R(f), en fonction des fréquences de bruits. A l’aide de normes et de calculs mathématiques, on aboutit ainsi à une performance unique pour la fenêtre quelle que soit la fréquence.

La performance acoustique d’une fenêtre est exprimée par l’indice d’affaiblissement acoustique Rw, indiqué en décibel : Rw (Ctr) (dB). Plus l’indice est important, plus l’isolation phonique est conséquente.

C’est le label Acotherm, certifié par le Centre Scientifique et technique du Bâtiment qui établit ces valeurs. Elles s’échelonnent sur quatre niveaux (Rw + Ctr) :

  • AC1 : Affaiblissement acoustique constaté de 28dB.
  • AC2 : Affaiblissement acoustique constaté de 33dB.
  • AC3 : Affaiblissement acoustique constaté de 36dB.
  • AC4 : Affaiblissement acoustique constaté de 40dB.

Ces mesures concernent à la fois le vitrage et la menuiserie qui l’équipe. De ce fait, vous pouvez savoir très facilement si une fenêtre est performante phoniquement ou non.

 

Vous avez un projet de remplacement de fenêtre afin de bénéficier d’une isolation phonique optimale ?

Décrivez-nous vos besoins, vous serez mis en relation avec les partenaires menuiseries poseurs des Menuiseries Françaises. VOTRE PROJET

 

Retour au blog